10
Nov

Modern Warfare 2 ou le lancement le plus raté depuis celui de la PS3.

Hier soir, j’étais convié par Activision et par Playstation France à « l’avant première » de Modern Warfare 2 et, par la même occasion, de retirer le jeu en version presse.

Par ma part, étant sur paris, j’étais sur la FNAC des champs élysées mais l’évènement se déroulait en même temps dans plusieurs ville en France.

Le rendez-vous était initialement prévu à 20h. J’arrive et une file d’attente conséquente attendait devant la FNAC pourtant ouverte. Une première chose clochait, le décompte affichait encore 2 heures. Les organisateurs, déguisés en militaire pour l’occasion, ayant usé de la plus grande mauvaise foi en disant que c’était prévu à 22h depuis le début seulement les panneaux en énorme derrière eux stipulaient juste l’inverse.

Après quelques recherches, je me retrouve au Seven’s café, un bar à proximité, où avait lieu la réunion presse avec quelques personnes connues (n’ayant aucune relations avec les jeux vidéos ou la guerre mais des personnalités quand même, ca fait vendre). Le tout pour nous dire que personne ne nous connaissait et que dans le doute, il fallait rester jusqu’à 22h. La Fnac n’était au courant de rien, les responsables Fnac/activision non plus, et les responsables activision étaient injoignables.
Bref, un bordel sans nom pour retirer un jeu.

Petite chose drole. Hier matin, je me suis promené à la Fnac Défense et, bien en évidence, je trouve le jeu en tête de gondole, sur des PLV, en libre service, etc …
Et fait encore plus drole, c’est qu’à 30 mètres de la Fnac des Champs Elysées, au Virgin Megastore, le jeu était là aussi en libre service.

Et enfin, the overthetop, à partir de 22h : pour vous situer un peu le tableau, il y avait un passage assez large entre le magasin et la file pour ne pas boucher le trottoir et les vigiles laissaient rentrer la queue au compte goutte afin d’éviter tout débordement dans la boutique. Seulement, les passants, eux, pouvaient rentrer à leurs guises dans le magasin pour acheter le jeu.

Pour résumer, certaines personnes ont attendu depuis 15h de l’après midi en faisant la queue pour une entrée sur laquelle ils n’avaient pas la priorité pour avoir un jeu dans le seul magasin aux alentours où il n’était pas vendu.

A revoir messieurs.

Vous avez aimé ce billet ? Compostez le :

RSS twitter facebook stumble upon reddit Delicious

Ce billet a été posté le mardi 10 novembre 2009 dans la catégorie Jeux vidéo. Vous pouvez suivre les réponses de ce billet à travers ce flux RSS dédié.

Comments are closed.