04
Jan

Free bloque les pubs sur internet: Pourquoi pas ?

Depuis peu, le Fournisseur d’Accès Internet a mis à jour ses box en intégrant le système Adgate. Ce système permet de repérer les serveurs de publicités et de bloquer leurs contenus. Le principe de bloquer les publicités n’est pas nouveau en soi : il existe des plugins comme « Adblock » qui font le même travail.

Cet ajout forcé par Free est entrain de susciter un débat et je vais vous exposer mes pours et mes contres.

Pour une fois, commençons par les contres :

Le choix de Free de mettre cette fonction en marche par défaut sans quelconque prévention est une erreur. Je pense qu’il n’est pas normal de priver une partie du contenu d’internet sans en être au courant. La publicité fait partie d’Internet.

Cette opération relance aussi le débat de l’opt-in et l’opt-out. D’ailleurs, cette question devrait être aussi remise à plat pour de nombreux services / achats sur Internet. Ce que je trouve synonyme de vente forcée devrait être plus régulé mais ceci est un autre débat.

Le problème principal vient surtout qu’on pique les éditeurs directement dans le porte-monnaie. Pour beaucoup de site, la publicité « brute » est la source principale de revenu.

Je n’utilise que depuis peu les plugins adblock et je me rends bien compte que pour quelques sites la publicité est indispensable. Alors, pour certains, je les mets dans une liste autorisée parce qu’après tout, une publicité discrète et bien ciblée ne me dérange pas. Malheureusement AdGate ne permet pas un tel filtre actuellement.

Maintenant, passons aux « Pours »

Je ne vais pas faire mon vieux grincheux qui tag les affiches dans le métro mais c’est vrai qu’il y a vraiment trop de pub.

Encore une fois, je ne suis pas contre la pub mais je pense qu’aujourd’hui on a les moyens de faire une pub intelligente sur un site : Quelque chose de ciblé, discret, bien intégré. Sur certains sites, le contenu devient complètement illisible. Il y a des pubs dans le header, dans le footer, dans les colonnes et parfois même dans l’article et le tout en même temps. Pour peu que ce soient des publicités animées et on perd toute attention sur l’objet de l’article.

L’esprit est le même pour les vidéos. Cela va de 20 secondes à 1 minute quelle que soit la durée de la vidéo. Certains services comme wat.tv coupent la vidéo en cours pour remettre de la pub qui est impossible à ignorer.

Bref, c’est devenu n’importe quoi et c’est insupportable.

Il est indispensable pour les éditeurs de trouver d’autres sources de revenus. Même si ce n’est « que » Free, d’autres opérateurs vont suivre le mouvement.

Pourtant, il y a beaucoup de façon de se faire de l’argent avec un site. Pour ma part, il m’a été proposé de mettre des encarts de publicité mais j’ai toujours refusé et c’est surtout un gagne misère (10 ou 15€ par mois grand maximum). Je préfère utiliser des liens dans des articles ou des billets sponsorisés écrits par mes soins afin de ne pas dénaturer la ligne du blog. Avec tout ca, je fais 20€ par mois environ. Je ne vais pas me plaindre, ca me paye un McDo ou un ciné de temps en temps.

Pour conclure

Ce que je trouve assez fascinant c’est de voir partout que les gens se plaignent parce qu’il y a trop de pubs et de voir les gens se plaindre quand elle est retirée.

Encore une fois, Free tape dans la fourmilière à grand coup de pied mais gardons à l’esprit que ce système est encore en phase de test : On peut légitiment espérer que dans sa forme finale, l’outil propose une liste blanche et qu’il ne sera pas activé par défaut.

D’après ce que j’ai cru comprendre, ce service affecterait Google en particulier. Est-ce une nouvelle bataille de la guerre Free Vs Youtube et son bridage forcé ?

Vous avez aimé ce billet ? Compostez le :

RSS twitter facebook stumble upon reddit Delicious

Ce billet a été posté le vendredi 4 janvier 2013 dans la catégorie Internet, Non classé. Vous pouvez suivre les réponses de ce billet à travers ce flux RSS dédié.

Comments are closed.