Vous voulez en savoir plus sur Infamous ? Voici des billets qui vous permettront d'en savoir plus

12
Juin

InFamous : Le Comics

Je vous avais fait une rapide preview de la démo de Infamous il n’y a pas si longtemps (d’ailleurs, le test ne devrait tarder). Je vous avais dit que le jeu était grandement inspiré des comics. D’ailleurs les cinématiques du jeu sont souvent entrecoupées d’image comics.

Aujourd’hui, les comics du jeu vous sont librement accessible. Dommage qu’il n’y ait pas Cole (petite précision : le héros du jeu) pour vous donnez un coup de boost pour votre connexion car il faut compter au minimum 650 Mo pour chaque partie.

Rendez vous sur : http://budurl.com/ymgx (Promis, il n’y a pas de RickRoll)

Enjoy.

22
Mai

Infamous : Preview

J’étais invité la semaine dernière, par heaven, à la démo de Infamous.
Petit pitch de l’histoire : Une explosion a eu lieu dans une ville suivi d’une épidémie. C’est le chaos total. En prétextant une quarantaine géante, l’état à décidé de fermer la zone. Rien ne peut sortir et rien ne peux rentrer. Par conséquent, la ville devient une jungle géante. Il n’y a plus de loi sauf celle du plus fort. En parallèle, un homme se réveille avec l’étrange pouvoir de manier l’électricité. Dans un milieu totalement libre et avec de grand pouvoir, feriez-vous le bien ou plongeriez vous dans la facilité du mal ?

Le jeu en lui-même est graphiquement à la hauteur de ce qu’on peut s’attendre d’un jeu next-gen aujourd’hui. Il n’est pas transcendant mais il est loin d’être décevant (Même si je n’ai pas joué sur la version qui sortira le mercredi 27 mai).
Pour le gameplay, c’est un mix entre Assassin’s Creed et Fable. Le premier parce que monter sur les bâtiments devient un réflexe nécessaire si on veut survivre. La monté se fait d’une façon plus énergique que Assassin’s creed. On perd moins de temps. Pourquoi fable ? Parce qu’on peut choisir à tout moment d’être bon ou méchant. Cela n’influe pas sur le scénario principal du jeu mais sur les quêtes annexes. La où cela joue un rôle important, c’est pour les compétences. Si vous êtes bon, vous aurez des compétences plus précises, certainement plus puissante, alors que si vous êtes méchant, vous ferez des attaques plus massive.
Comment devenir bon ou méchant ? En plus des choix du scénario, des actions récurrentes influent sur votre karma. Par exemple la façon d’achever un ennemi : Allez vous l’immobiliser au sol et le laisser en vie ou lui faire une neuro-sucion particulièrement douloureuse ayant comme particularité de recharger votre pouvoir ?
En effet, votre pouvoir n’est pas illimité et vous devrez recharger les batteries de temps en temps (c’est le cas de le dire). Il y a une jauge de pouvoir qui diminue selon le type d’attaque utilisé.  Pour remonter cette jauge, il suffit d’aspirer de l’electricité sur un appareil qui en utilise (disjoncteur, réverbère, etc …) , et dans une ville, ca ne manque pas. De plus, vous pouvez déclancher un radar pour trouver facilement un endroit adéquate.

Le jeu est inspiré de série et de comics (des pages de comics viennent rythmer les cinématiques) telle que les X-men ou Heroes ce qui plaira au fan de SF.

Résultat : Un petit coup de cœur sur ce jeu qui s’annonce être foudroyant.

Le jeu sort le Mercredi 27 Mai en exclusivité sur Playstation 3