Vous voulez en savoir plus sur Medal Of Honor ? Voici des billets qui vous permettront d'en savoir plus

14
Sep

Medal of Honor sera interdit dans les bases américaines

Décidément, Medal of Honor fait encore parler de lui. Il y quelques semaines, je vous avait annoncé que Liam Fox, le Secrétaire de la défense britannique, avait décrit le jeu comme une insulte à la mémoire des victimes de guerre (Lire l’article ici).

Aujourd’hui on apprend qu’en plus d’être « insultant et déformant » la réalité, le jeu sera interdit dans les bases de L’US army. Si les soldats veulent se procurer le jeu, ils devront le faire en dehors de leurs bases.

Encore une fois, je trouve ca ridicule. Des jeux de guerre sont très nombreux et n’ont jamais dérangés au point d’en faire la censure. A l’époque des jeux sur les nazis, on en faisait pas toute une histoire. Certes, ce sont des périodes historiques déplaisantes mais il faut savoir se détacher.
Quand on gagne dans une manche, on est pas content parce que le soldat, une fois de retour chez lui, sera acclamé comme un héros mais surtout parce qu’on est très satisfait d’avoir démonté les joueurs en face.

Franchement les hommes politiques … grandissez un peu.

25
Août

Quand les jeux vidéo dérangent

Dans un article du dernier Sunday times (dimanche dernier pour les non anglophones), on apprend que Liam Fox, le secrétaire de défense britannique, pense que le dernier Medal of Honor est inacceptable. Malheureusement, ce n’est pas à cause du gameplay vu et revu (d’ailleurs, j’en parle ici) mais à cause d’un point de vue politique : pour lui il n’est pas normal, dans un jeu vidéo, de pouvoir incarner des talibans et de pouvoir recréer leurs actes car cela déforme la réalité et l’opinion de la population.

Je ne comprends pas cet acharnement sur la violence et le réalisme des jeux vidéo. Qu’est ce qui est le plus surprenant à votre avis : Un gamer qui raconte sa soirée de jeux vidéo de la veille à ses amis ou un politique qui reproche à ces mêmes gamers de ne pas savoir faire la différence entre les jeux vidéo et la réalité et de s’y réfugier en cas de problème ?
C’est justement les politiques et les médias qui utilisent les jeux vidéo en cas de problème : « Un jeune a tué son père, la raison invoqué serait les jeux vidéo », « Un grave accident de voiture à tué le jeune conducteur, la raison invoqué serait les jeux vidéo », « les jeunes ne comprennent pas l’importance et implication de nos forces militaires à l’étranger : la raison ? Les jeux vidéo déforme la réalité ».

Et j’exagère à peine. On entend ce genre de news au moins une fois par mois.

Oui, il y a des abus et il arrive que des personnes perdent la tête et font des répliques de jeux mais cela à du arriver que très peu de fois par rapport au nombre de conclusions que font les médias et les politiques. Pourquoi ne jamais se remettre en cause est le leitmotiv de ces personnes ? Pourquoi ne pas comprendre qu’il y a plusieurs raisons si des personnes perdent la tête ou qu’il peut avoir des problèmes de communication qui entrainent des incompréhension et/ou un non intéressement de la population sur un évènement ?

Pour en revenir à la citation de Liam Fox le fait de pouvoir incarner des talibans, et aussi de pouvoir gagner avec eux, ne retranscrit à la réalité et cela met à mal sa politique de défense. Il est à remarquer aussi qu’il ne dit pas un mot sur les films, les livres de fiction ou les séries traitant du même thème parce que ces derniers sont bien ancrés dans notre culture contrairement aux jeux vidéo. Il est très primaire et facile de comprendre que l’on devient agressif envers des choses que l’on de connait pas. Et ces dires sont amplifiés lorsque c’est un politique qui en parle. Je ne dis pas que ces derniers doivent tout savoir sur tout mais ils ont des experts auprès de qui ils se renseignent et malheureusement, pour faire le beau, ils jettent la pierre de façon hâtive sans se rendre compte des conséquences.

A chacun son travail. Celui des producteurs des jeux vidéo est de nous divertir alors que celui des hauts dirigeants est de faire fonctionner le monde.

Maintenant messieurs, il est temps de faire face à la vérité et sachez que lorsqu’on rencontre un problème, il y a 90% de chance que l’on soit l’auteur.

Haa, un bon coup de gueule comme il fait du bien d’en faire de temps en temps.