Vous voulez en savoir plus sur Playstation France ? Voici des billets qui vous permettront d'en savoir plus

14
Nov

Test de Modern Warfare 2

 

Tiens, encore un FPS sur la guerre et je dirais même plus, encore un Call of Duty. Mais je dirais encore un FPS de qualité.

Dans ce test, je vais donner mon point de vue avec mon temps de jeu actuel, environ 6h, et sur la version PS3 uniquement. Celle de la version XboX et PC ne devrait pas être tellement différent (si ce n’est le manque de la HD sur PC) sauf sur le plan Online.

Première chose et la plus évidente, c’est beau. Je joue sur un écran HD et on est complètement immérgé dans l’action dès les premières minutes de jeu. D’un point de vue très personnel, je trouve les graphismes plus beau que ceux de KillZone 2 (histoire d’avoir un repère du même style).

Un passage rapide sur l’histoire, cela se passe actuellement et un peu partout dans le monde. Vous jouez plusieurs personnages avec des missions bien précises. Que ce soit de l’infiltration, du passage en force, de la couverture ou tout simplement du bourrinage bien défoulant, le scénario nous laisse peu de temps de souffler. D’après les rumeurs, le solo se finirait en moins d’une dizaine d’heure.

J’ai eu l’occasion de jouer en multijoueur sur un même écran. En effet, le matchmaking d’amis en ligne ne marchait pas et je n’ai pas eu le temps d’approfondir le sujet. Donc, en plus du mode solo, il y a une partie « multijoueur » et « Opérations spéciales » (ou specials Ops)

Le multijoueur permet de jouer à 4 sur un même écran, partie scindée. Il permet aussi de jouer en réseau local. Je n’ai pas pu jouer avec ce mode mais j’ose rêver qu’on puisse jouer à 8 avec deux PS3 sur 2 écrans.
Dans ce mode, il n’y a que les joueurs qui sont de la partie, il n’y a pas de bot. Il y a les modes traditionnels tels que le roi de la colline, un deathmatch, etc … et un style à la CS, c’est à dire protéger deux sites ou poser la bombe.

Ensuite, le mode Specials Ops vous propose des missions courtes avec 3 niveaux de difficultés. La majorité se fait en solo, (partir d’un point A pour arriver au point B, protéger votre positions, infiltration, etc …) mais quelques unes requiert une coopération. Une opération vous propose d’avoir un homme au sol qui doit atteindre un point précis et le deuxième joueur est en support aérien. Ce n’est pas aisé de vous expliquer les sensations mais le mec qui est sur le champs bataille compte vraiment sur son pote et cela résulte de phases de jeu intenses.

Concernant la maniabilité… cela reste un FPS au pad et rien ne remplacera la souris d’un PC. Ceci dit, il y a une petite aide pour la visée, si votre curseur est à proximité de votre cible et que vous activez la visée épaulée, le curseur se retrouve automatique sur l’ennemi. Aide … Triche … la limite est mince. Et malheureusement, il n’est pas possible d’installer un clavier et une souris sur la PS3.

Et enfin, à propos du gameplay. Gros point négatif pour moi, c’est l’auto régénération de la vie. Que le principe soit utilisé pour des jeux comme Wolverine, cela est naturel car c’est dans les caracteristique du personnage mais quand un soldat se mange des balles, il lui faut des soins et non attendre planqué derrière une caisse que ca se soigne tout seul. Ca donne plus de rythme certes mais question réalisme ce n’est pas top. A noter que les écrans de chargement en solo sont quasiment transparant grâce à un briefing qui nous occupe durant le chargement et ceux en multijoueurs ne sont pas excessif.

Modern Warfare 2 est un très bon jeu de guerre. Certes, ce n’est pas le premier et il apporte pas de changement majeur mais c’est un hit à ne pas manquer pour les fans de FPS. Le gameplay est très plaisant notamment grâce à la partie multijoueurs des Spécials Ops. Visuelement, c’est bel et bien une claque mais c’est de plus en plus habituel sur les console next gen et comme il dirait « ca fait plaisirs ». Bien sur, la meilleur des trois versions est sur PC grâce à la maniabilité de la souris. Malheureusement, la partie solo est vraiment courte et le jeu va se reposer sur la partie Online et cette dernière pose quelques soucis sur PC à cause de l’impossibilité d’avoir des serveurs dédiés.

10
Nov

Modern Warfare 2 ou le lancement le plus raté depuis celui de la PS3.

Hier soir, j’étais convié par Activision et par Playstation France à « l’avant première » de Modern Warfare 2 et, par la même occasion, de retirer le jeu en version presse.

Par ma part, étant sur paris, j’étais sur la FNAC des champs élysées mais l’évènement se déroulait en même temps dans plusieurs ville en France.

Le rendez-vous était initialement prévu à 20h. J’arrive et une file d’attente conséquente attendait devant la FNAC pourtant ouverte. Une première chose clochait, le décompte affichait encore 2 heures. Les organisateurs, déguisés en militaire pour l’occasion, ayant usé de la plus grande mauvaise foi en disant que c’était prévu à 22h depuis le début seulement les panneaux en énorme derrière eux stipulaient juste l’inverse.

Après quelques recherches, je me retrouve au Seven’s café, un bar à proximité, où avait lieu la réunion presse avec quelques personnes connues (n’ayant aucune relations avec les jeux vidéos ou la guerre mais des personnalités quand même, ca fait vendre). Le tout pour nous dire que personne ne nous connaissait et que dans le doute, il fallait rester jusqu’à 22h. La Fnac n’était au courant de rien, les responsables Fnac/activision non plus, et les responsables activision étaient injoignables.
Bref, un bordel sans nom pour retirer un jeu.

Petite chose drole. Hier matin, je me suis promené à la Fnac Défense et, bien en évidence, je trouve le jeu en tête de gondole, sur des PLV, en libre service, etc …
Et fait encore plus drole, c’est qu’à 30 mètres de la Fnac des Champs Elysées, au Virgin Megastore, le jeu était là aussi en libre service.

Et enfin, the overthetop, à partir de 22h : pour vous situer un peu le tableau, il y avait un passage assez large entre le magasin et la file pour ne pas boucher le trottoir et les vigiles laissaient rentrer la queue au compte goutte afin d’éviter tout débordement dans la boutique. Seulement, les passants, eux, pouvaient rentrer à leurs guises dans le magasin pour acheter le jeu.

Pour résumer, certaines personnes ont attendu depuis 15h de l’après midi en faisant la queue pour une entrée sur laquelle ils n’avaient pas la priorité pour avoir un jeu dans le seul magasin aux alentours où il n’était pas vendu.

A revoir messieurs.