Vous voulez en savoir plus sur Portal 2 ? Voici des billets qui vous permettront d'en savoir plus

26
Avr

[Test Multi-support] Portal 2

Les laboratoires Aperture sont heureux de nous accueillir une nouvelle fois pour faire progresser la science.

Vous reprenez neuf neuf neuf neuf neuf neuf neuf neuf neuf ans après le premier volet. Vous incarnez la même personne et cette fois vous êtes épaulé par une « jeune » intelligence artificielle nommée Weasley qui vous guidera dans quelques épreuves sans danger (du moins, du point de vue d’Aperture Science). Le but étant de résoudre des puzzles en utilisant une arme qui permet de créer une porte entrée / sortie permettant de se rendre un peu partout. C’est assez complexe à expliquer clairement

Voici une vidéo plus explicite

Le Gameplay

Unique en son genre. Il faut dans un premier temps saisir la logique du jeu. Il faut savoir qu’il ne suffit pas de créer un portail pour aller d’un point A à un point B. Il faut jouer avec la gravité, différents objets, s’amuser avec catapultes, etc …

Le jeu est tellement immersif et tellement prennant qu’on peut très facilement perdre la notion de temps et enchaîner les heures sans faire attention en voulant toujours savoir ce qu’il y a après le puzzle que vous venez de résoudre

Difficulté

Il n’y a pas de niveau de difficulté à proprement parler vu qu’il n’y a pas d’ennemis. La seul variation de difficulté dépendra de votre capacité de logique et de repérage dans l’espace. Cependant, il arrive de bloquer quelques minutes et de penser que la façon un peu spéciale avec laquelle vous avez résolu le problème n’était pas celle imaginé par les développeurs. Alors qu’en général c’est toujours le cas.

Ambiance

On ressent clairement la touche et l’humour de Valve. Dans la lignée de Team Fortress 2 ou Portal premier du nom, on voit que c’est un jeu pour les joueurs crée par des joueurs avec l’humour de joueurs.

Pour ma part, j’y ai joué en anglais (même si d’autres langues sont disponibles) et l’accent et l’humour anglais sont très appréciables. Au début et à la fin de chaque niveau, une voix vous accompagne et vous dévoile l’intrigue du jeu toujours avec humour, sarcasme et cynisme. Bref, c’est l’un des rares jeux où je ne me pas ennuyer vu qu’il y a toujours quelques choses à faire ou qui occupe notre cerveau.

De plus, la transition des niveaux a été améliorée. Dans l’ancien volet, Seul un ascenseur faisait office de rupture entre les puzzles. Cette fois, vous sortez souvent du circuit habituel et il arrive que les niveaux se finissent sous vos yeux, de façon volontaire bien sur. Enfin, cela nous amène au temps de chargement, fréquent, mais court. En tout cas, je n’ai jamais été lassé par ces derniers.

Durée de vie

Dans un tel jeu été dans une telle immersion le jeu ne sera jamais assez long. Même s’il est vrai que, de façon objective, le jeu mériterait un peu plus de niveau ou difficulté. Une partie coopération a été ajoutée, ce qui rajoute 50% de temps de jeu mais le tout se cumule a 15 ou 18 heures de jeu. Ce qui est très peu pour un jeu à 50€.

Coopération

De très bonnes sessions de jeu en perspectives. Ce mode à deux joueurs vous permet de créer 2 x 2 portails créant plus de possibilités et il faut adapter sa logique pour gérer ses propres portails ainsi que ceux de son coéquipier.

Je vous recommande de jouer avec un appuie vocal derrière comme TS, Ventrilo, Mumble, Skype, ou le cas échéant, le jeu propose une application native pas des plus perfomantes mais qui a le mérite d’exister et de dépanner. C’est essentiel car il faut se faire comprendre dans un premier temps et le jeu demande une synergie et une synchronisation pas parfaite mais pas loin.

De plus, je vous conseil de jouer avec un ami avec qui vous avez confiance parce que vous avez vos « vies » mutuellement entre vos mains.

Conclusion

Le jeu est beau, il utilise toujours le moteur source qui commence à dater mais toujours aussi performant et peu gourmand en terme de ressource.

Globalement, c’est un très bon jeu, pas de défaut notable hormis la durée de vie par rapport à son prix.

Je ne vous conseillerais pas de l’acheter tout de suite mais d’attendre des promotions made in valve à -30, -50 ou -70%.

Il est bien sur évident que je vous recommande les versions PC ou Mac et que surtout je vous interdit de gâcher cette expérience sur console si vous avez le choix ! (oui, je suis autoritaire mais si c’est ce qu’il faut pour vous faire avancer dans le droit chemin, je suis prêt à passer pour le méchant).

Le jeu est actuellement disponible sur PC, Mac, PS3 et XBOX 360

21
Jan

Valve – Sony : Ami pour la vie ?

C’est officiel : Le nouveau jeu de Valve, le dénommé Portal 2, sortira à la fois sur le plate-forme PC et Mac Steam. Jusque la, rien de nouveau. Ce qui est à souligner en revanche, c’est la possibilité de pouvoir jouer à la fois avec des consoleux, des Mac’s boys et des Windowsiens.

J’ai même entendu quelque part, à confirmer donc, que l’achat de Portal 2 sur PS3 donnera la possibilité de le télécharger gratuitement sur PC. Un petit coup de pouce pour le transfert de joueurs.

Ceci dit, il n’y a pas si longtemps, Gabe Newell (le co-fondateur de Valve) à bien pesté sur le PSN et Xbox Live. Il y a de quoi le mettre en … Portal-faux

Si la rumeurs du double achat se confirme, il se peut que je le prenne sur console mais bon … un FPS sur console … pourquoi ?