Vous voulez en savoir plus sur Prud’homme ? Voici des billets qui vous permettront d'en savoir plus

23
Nov

[Jugement] Les smileys ne sont pas preuve de dérision

Vous avez certainement entendu parlé des trois salariés qui se sont fait licencié car ils avaient mis à jour leur statuts sur Facebook en indiquant c’était un rite néfaste et autre dénigrement du genre. A priori, c’est une discussion banale car on aime bien dire du mal de nos employeurs car cela fait un sujet de discussion commun entre salarié.

Les prud’hommes de boulogne ont jugé que les statuts n’étaient pas considéré comme humoristique malgré les smileys présent. Désormais, faites attention à vous surtout si vous avez un twitter publique ou un facebook très mal protégé (en gros, les réglages par défaut) en particulier si vous êtes un trolleurs fou 🙂

Tout est pris hors contexte hors c’est le contexte qui fait tout (Pierce, Community, 2010)